Make your own free website on Tripod.com
helmet crest on black
Ses idées
Francois Rabelais

Home

Sa vie
Ses écrits
Ses idées
Conclusion
Rabelais l'humaniste

Les idées de Rabelais
Idée

’est dans les chapitres de Gargantua consacrés à la guerre de Picrocholine que Rabelais a exprimé la majorité de ses idées sur cette question. En ridiculisant les ambitions des conquérants, Rabelais a ainsi montré son aversion pour la guerre. Pour lui, le bon prince doit être pacifique et charitable pour ses voisins. Par contre, lorsque la puissance d’attaque est trop grande et que seule la force peut l’arrêter, Rabelais est d’avis qu’il convient de combattre avec le plus de modération possible. Il ne faut pas oublier que les ennemis sont aussi des hommes et qu’au terme de la guerre, il faudra de nouveau reconstruire la paix. En résumé, Rabelais est contre la guerre de conquête mais en faveur d’une guerre défensive menée avec le plus de sobriété possible. En plus des conflits armés, Rabelais exprime aussi dans ses textes ses idées face à la religion catholique.Chevalier noir

Dans la majorité de ses œuvres, Rabelais ridiculise le catholicisme : l’inutilité sociale des moines qui prient sans y penser ni entendre, la vénération des reliques et les pèlerinages sont quelques exemples des moqueries de Rabelais. Il appuie par contre l’Évangélisme, cette doctrine qui proclame la nécessité de prendre l’Écriture comme le seul fondement du christianisme et d’abandonner les institutions crées par les hommes. « En somme, Rabelais paraît partisan d’une morale plus conforme aux exigences de la Nature et de la vie qu’il a chantée sous toutes ses formes ; et sans pousser jusqu’au rationalisme, il tendait probablement au déisme »3.

Policier

N'arrêtez pas tout de suite, c'est presque fini!

3Ibid., p. 87.